(Re)Gagner la confiance en soi.

confiance en soi

Nous continuons notre série de confinement challenge. En ce neuvième jour, il est question de parler de la confiance en soi. Les articles précédents nous ont placés dans une disposition d’inspiration et surtout de motivation. Nous avons vu dans l’article dernier que pour réussir l’amorçage du changement dans nos vies, nous devons savoir peser les conseils que nous recevons et cerner notre propre originalité pour nous exprimer pleinement.

Cet article est inspiré toujours du chapitre 3 (le méchant intérieur) de notre livre de chevet, Penser comme un millionnaire : changer ses habitudes pour réussir et être heureux de Dean Graziosi.

Quand j’ai écrit le mot motivation ci-dessus, l’image du recrutement du consultant par Dean, m’est revenue. Il l’avait embauché pour lui permettre de maintenir ses étudiants motivés dans la durée. Il est fréquent de rencontrer des personnes sortir d’une formation enthousiastes, et il suffit de quelques challenges ou temps pour les revoir dans leurs anciennes habitudes de bassesse. Ce comportement est souvent dû par le manque de confiance en soi. Que faire pour booster et maintenir la confiance en soi ?

Un outil pratique pour amorcer le changement dans sa vie.

Pour compléter l’article précédent. Le changement n’est pas une aventure, c’est un voyage que l’on se permet de faire dans sa vie. Donc, il est impérieux de savoir la direction à prendre ou les actions à implémenter. Encore que les habitudes à développer tiennent compte de la vision que l’on se donne. Un travailleur de nuit n’aura forcément pas les mêmes habitudes alimentaires ou organisationnelles qu’un travailleur du jour. Je juge important de te partager cet outil avant de te parler de la confiance en soi :

Comme il est difficile d’amorcer le changement, voici un exercice conçu pour vous donner un élan afin que vous puissiez vous lancer. Au centre d’une feuille de papier, dessinez une ligne verticale. Dans la colonne de gauche, écrivez : « les choses que je ne veux plus accepter dans ma vie » et dans la colonne de droite, « les choses que je veux absolument réaliser dans ma vie »

Une fois que nous savons ce que nous voulons, comment nous doper pour y arriver coûte que coûte ?

Il faut prendre conscience de cette vérité pour sa confiance: le subconscient nous influence.

Votre subconscient est beaucoup plus influent que votre conscient et travaille constamment en arrière-plan. Votre subconscient est tel un disque dur dans lequel vous sauvegardez des données tout au long de votre vie. Quand votre instinct vous parle, c’est votre subconscient qui est derrière.

Nous sommes tous influencés à plus de 70% par notre subconscient. Nous sommes des êtres programmables. Ceci est très important à comprendre. Nous sommes le reflet de nos croyances, nos convictions, nos pensées, nos imaginations et nos émotions. Comme le souligne l’auteur, nous alimentons notre disque dur à chaque instant.

La bonne nouvelle est qu’un disque dur a pour fonction l’enregistrement des données. Vous connaissez le formatage, la suppression et le remplacement des données en informatique. C’est pareil pour notre subconscient.

Il faut bien intégrer les deux vérités que je vais énoncer ci-dessous pour arriver au bout de vos ambitions.

Vous brillez de mille feux, ne laissez rien, ni personne cacher cette lumière.

Choisissez bien les mots que vous employez

Les paroles et actes d’autrui ne peuvent nous affecter que si nous le permettons.

Choisir bien les mots à employer, revient à bien choisir nos pensées. Les mots ne sont que les vêtements de nos pensées ou la présentation de nos idées. Avant d’user des mots, nous commençons par la pensée. La parole regorge un pouvoir créateur. Vous savez sans nul doute que la bouche peut maudire comme aussi bénir.

Par cette vérité, nous devons prendre conscience que les mots reflètent ce que nous sommes à l’intérieur. Pour reconnaître un optimiste, vous avez juste besoin de l’écouter parler. Un élément important à associer à la parole est l’émotion. Souvent les mots tel que couchés dans le dictionnaire ne portent aucune valeur. Tout dépend de la valeur que nous leur conférons.

La preuve, Tony Robbins dans ses formations, parfois désigne les parties génitales. Certains participants se gênent et d’autres rigolent. Pourquoi ? Simplement que chacun accorde une valeur aux mots suivant son expérience de vie. Nombreux vivent dans la tourmente à cause de leurs expériences passées.

Il est temps de chercher des bons mots qui vont porter une charge d’énergie positive pour avancer dans la vie.

Si les paroles prononcées il y a un mois, un an ou peut-être vingt ans vous tracassent encore, c’est que vous leur donnez le pouvoir de vous faire du mal et que vous en êtes seul responsable. Mais le poids des émotions peut disparaître. Prenez conscience que ce ne sont que des mots et qu’ils n’ont que le pouvoir que vous leur donnez.

Nous sommes à l’image des personnes dont nous nous entourons

Il y a de celles qui rechargent votre batterie et il y a celles qui les vident.

Le langage par essence est une codification approuvée par une communauté donnée. Naturellement, notre entourage joue aussi un rôle déterminant dans notre processus d’entretien de la confiance en soi. Il suffit de se connecter sur les réseaux sociaux pour voir comment nos connaissances se paniquent face à la crise. J’avoue que j’ai fallu tomber dans le jeu. Après quelques post sur les communications de nos autorités sur la crise, j’ai pris du recul pour réinterpréter les choses. La crise sanitaire est une évidence, mais j’ai besoin de rester serein et voir nettement l’issue de cette crise en ma faveur. Ainsi m’est venu l’inspiration du confinement challenge.  

Soyez exigeants envers vous-mêmes dans le choix de votre entourage. Le lien de sang est une fatalité mais l’amitié relève du libre arbitre de chacun. Il y a des gens qui sont des sangsues d’énergie ou des énergivores. Ils viennent juste baisser votre confiance en soi en vous montrant toujours que ce n’est pas la peine de rêver une vie meilleure.

Quand je parle de l’entourage, je vois aussi des cerveaux collectifs au sens de Napoléon Hill : physiques ou imaginaires. Si les mots doivent être bien choisis pour nous maintenir dans un niveau élevé de confiance en soi, il est aussi primordial de veiller à notre entourage.

Vous n’êtes pas obligé de chasser les personnes négatives de votre vie. Car le plus souvent, au fil du temps, elles disparaîtront d’elles-mêmes de votre existence. Quand vous commencez à changer votre apparence et à modifier votre façon de parler, soit ces personnes se sentiront inspirées et suivront votre exemple, soit elles feront le choix de sortir de votre cercle social.

Prenez votre carte géographique, identifiez votre destination, prenez votre moyen de transport. Si vous n’avez pas de carburant, vous n’irez nulle part. La confiance en soi est le carburant qui nous permet de persévérer même face aux épreuves de la vie. La voie de l’élévation n’est jamais facile, mais il suffit de savoir faire le plein de carburant ou d’énergie. Car, qui veut aller loin doit savoir ménager sa monture.

Et surtout, Pensez-vous abonner pour recevoir tous les prochains articles par mail.

<

p style= »text-align: center; »>

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :