Comment rentabiliser son confinement

Comment rentabiliser son confinement 1

 

Comment rentabiliser son confinement ? Dans ce premier article de la série pour réussir son confinement challenge, je vous partage 4 secrets et 3 principes pour mettre à profit cette période. Ce matin, j’ai partagé une image sur mes réseaux sociaux.

L’idée de cette image est de montrer clairement mon engagement pratique à relever mes défis dans les 5 piliers de croissance retenus. Parce que souvent, les gens confondent produire du résultat à la maison et se laisser distraire.

La vérité est que la rigueur est plus exigée en restant chez soi qu’au bureau. Pour la simple raison qu’au bureau, nous subissons un conditionnement mental. Et la liberté retrouvée à la maison peut parfois nous égarer. Et pourtant, la liberté joui chez nous, devrait nous aider à avancer nos projets les plus fous.

Qu’est-ce que j’ai concocté pour vous pour ce deuxième jour pour réussir son confinement challenge ?

J’ai lu ce matin sur ma page Facebook le commentaire d’un frère me demandant mes livres de chevet achetés pour cette période. Ma réponse est encore visible : je vais te partager les résumés. Vous avez compris ! je vais vous partager des résumés de mes lectures durant ces 30 jours de confinement afin de nous booster à orienter au mieux notre énergie.

Je suis en train de lire Penser comme un millionnaire : changer ses habitudes pour réussir et être heureux de Dean Graziosi. Pour ce soir, j’écris sur l’introduction. Je vous partage les grandes lignes que je retiens de ma lecture.

La mise en contexte.

L’introduction nous présente l’histoire d’un personnage très ordinaire, J.P. A l’école l’un de ses professeurs lui affirma qu’il ne saurait jamais inscrire son nom dans la liste des épanouis sur Terre. Une prophétie à laquelle, il n’adhéra guère. Des petits boulots à entrepreneur, le parcours de ce personnage ne fut pas aisé à connaitre.

Et pourtant, comme le feu purifie le métal précieux, les rudes épreuves de la vie moulent l’Homme à vivre la gloire. Des peines, il en connut d’employé de basse échelle à entrepreneur de renom. Pour preuve, en 2015 il est placé 234e sur 400 américains les plus riches, par Forbes. Son nom est John Paul Dejoria.

Le secret N°1 des gens qui réussissent dans la vie.

« Les gens qui réussissent, qu’ils travaillent pour quelqu’un d’autre ou pour eux-mêmes, font toujours de leur mieux comme si leur patron les surveillait à chaque instant. »

Voici une vérité qui doit gouverner les télétravailleurs que nous sommes devenus en ces temps de confinement. Souvent, nous serons tentés par la paresse ou le laxisme. Parce que nous sommes chez nous et le boss ne nous voie pas. L’on serait tenté de trouver tous les artifices pour échapper à la dictature de résultat. Cela est une grave erreur à ne pas commettre.

Le confinement n’est pas la fin du monde ou de la vie. Après le confinement, la vie professionnelle ou personnelle doit connaitre une progression. Si nous tenons vraiment à réussir nos vies et dans nos vies, nous devons toujours faire de notre mieux à respecter nos engagements. Même nos projets personnels doivent être compris comme des dettes. Parce que celui qui n’avance pas, régresse sur le chemin de la prospérité. Raison pour laquelle, nos confinement challenges doivent être respectés. Pour la seule raison de nous faire évoluer.

Principe N°1 : cessez de vous comporter en thermomètre, agissez en thermostat. Ne subissez plus, choisissez. Cessez d’espérer qu’une « pause » viendra comme magie. Car, vous pouvez vous-mêmes prendre une pause, et ce, beaucoup plus vite que vous ne pourriez l’imaginer

Le secret N°2 des gens qui réussissent dans la vie.

Vous pouvez procéder à des changements mineurs, à peine visibles dans votre emploi du temps, en écartant les comportements inutiles et en les remplaçant par des habitudes saines ouvrant la voie à la richesse et à l’abondance.

Nombre d’entre nous pensent que le changement est toujours brutal. Archi faux. Le changement a toujours été un processus ou un projet. Il faut bien l’intégrer avec douceur et intelligence. Comme le dit l’un de mes mentors : « quand c’est dur, c’est que ça n’a pas mouillé » (Hermann CAKPO).

Il nous a fallu 9 mois dans le ventre pour nous former en tant qu’enfant. Plusieurs années d’apprentissage dans la vie pour oser une vie professionnelle ou de responsabilité. Alors, pourquoi chercher de miracle pour réussir sa vie ? Combien de temps avons-nous affecter à nos habitudes d’échec ou de stagnation ?

Il faut bien du temps et de l’intensité pour réussir à remplacer une habitude par une autre. Le principe avec nos confinement challenges est que chaque jour : faire un pas supplémentaire dans nos projets retenus.

Plus c’est faible, plus on n’a le plaisir de le faire, moins de douleur l’on ressent et plus de joie pour notre être à l’assimiler. Donc, tâchons à opter pour les petits changements qui justifieront nos merveilles après le confinement.

Hier, en exécutant mon challenge des 30 choses qu’un commercial doit faire, j’ai travaillé sur ma proposition de valeur. Ça m’a pris un temps fou pour retenir une. Mais, ça valait la peine. Aujourd’hui je sais comment aborder mes prospects ou partenaires dans mes fonctions professionnelles.

Mais ce n’est pas n’importe quelle habitude intégrer dans nos vies. Il fait bien une habitude rentable. Pour le simple fait qu’ « en adoptant les habitudes payantes, notre vie peut changer de manière spectaculaire ».

Principe 2 : Quand on est au fond du trou, on ne peut que rebondir.

Le secret N°3 des gens qui réussissent dans la vie.

« Rien de sert de courir, il faut partir à point » adage populaire

30 jours pour avancer ses projets de vie (perso et pro) peuvent paraitre énormes. J’ai l’expérience des formations à distance. Souvent quand les cours sont libérés, l’on croit toujours que le temps tourne en notre faveur. Et vient un moment où l’on réalise que l’on peut arrêter de travailler mais le temps n’arrête jamais de couler. Et je connais beaucoup de mes condisciples qui échouent à leurs épreuves et d’autres abandonnent croyant que c’est dur. Au fond rien n’est dur. Il suffit de partir à point.

Le secret N°4 des gens qui réussissent dans la vie.

La seule chose qui importe, c’est votre situation actuelle et le but que vous vous donnez

Certains espèrent que ces 30 jours feront des miracles à leurs places. Stupidité ! Vous devez savoir investir votre temps de confinement pour espérer à quelque chose. Vous pouvez revisiter ma vision board. Ce n’est pas pour faire beau. Je suis conscient que je peux oublier. Et à ne vouloir rien, on finit par vouloir tout. Et quand on finit par vouloir tout, on n’obtient rien. Alors, j’inscris dans mon tableau mes objectifs ou mes challenges pour ne pas me fourvoyer. C’est très important de savoir ce que vous voulez produire en cette période de confinement de peur de moisir.

Hier, il nous a manqué du temps, nous ne sommes plus à hier. Nous sommes dans le confinement et nous devons avoir un but sur ces 30 jours.

Principe 3 : avancer vite ne sert à quelque chose que lorsque l’on est sur le bon chemin.
 

Pensez vous abonner pour recevoir tous les prochains articles par mail.

<

p style= »text-align: center; »>

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :