Ce qu’il faut faire après avoir obtenu un OUI

après avoir obtenu un oui

Dans cet article nous allons nous pencher sur ce qu’il faut faire après avoir obtenu un « oui » dans nos affaires ou relations. Suite au précédent article sur comment vendre, dont le but est de conquérir sa cible ; il est de bon aloi de nous questionner sur la relation à entretenir après la conquête ou la vente. L’article est inspiré de chapitre 8 (après avoir obtenu un OUI) du bestseller Penser comme un millionnaire : changer ses habitudes pour réussir et être heureux de Dean Graziosi.

Postulat à observer :

« Une croyance ne remplace pas une expertise. Si vous voulez croire en quelque chose, c’est un bon début, mais l’essentiel est l’expérience. Si vous voulez savoir ce qu’est la Chine, allez sur place pour vraiment connaitre ce pays, au lieu d’inventer une histoire dans votre tête » Tony Robbins.

Ce postulat vient renchérir le contenu partagé dans le précédent article, sur l’importance de comprendre les autres, de cerner leurs envies afin de réussir la vente. Ne perdons pas de vue que nous voulons donner des ailes à nos ambitions pour connaitre la liberté et la prospérité dans notre vie. De ce fait, nous sommes assujettis à certains interdits et certaines contraintes dans notre comportement.

Dans notre vie, l’expérience ou l’expérimentation devrait occuper une place importante. Je le soulignais dans mon article coup de gueule à la jeunesse, que la pensée claire impose que nous puissions distinguer des faits des informations, au même titre qu’il faut distinguer des faits pertinents des futiles. C’est ce à quoi, nous sommes appelés à l’expérience par Tony Robbins.

Ce qu’il faut faire après avoir obtenu un OUI

Cette habitude secrète consiste à gérer les sentiments de vos clients après avoir obtenu leur consentement.

Il est très courant que la vente se termine lors de l’acceptation du client. Seulement, nous sommes dans une approche de prospérité qui nous imposent une relation pérenne avec nos partenaires. Premièrement, parce que nous aurons toujours besoin d’eux dans le futur et secondement pour leur donner raison d’avoir choisi nos offres ou adhéré à notre projet.

Les personnes qui ont réussi dans la vie, ont su capitaliser leur relation avec les parties prenantes. J’ai lu de Kipling qu’il était prêt à laisser que les gens prennent sa richesse, mais jamais ses Hommes. Parce que selon lui, l’argent peut être recrée au centuple par les Hommes qui l’avaient aidé à l’avoir. Car, en restant avec les Hommes et l’expérience acquise, il aurait créé plus de richesse. Cela va de soi, avec la relation entretenue avec les clients, les fournisseurs, les employés, son employeur et même son conjoint.

L’une des clés du succès de John Paul Dejoria est son désir obsessionnel de comprendre ses employés après qu’ils ont accepté de venir travailler pour lui, de comprendre les besoins des clients ayant acheté sa tequila et ses shampooings et s’assurer qu’ils aient envie de revenir.

La philosophie du succès commercial de John Paul Dejoria

Je ne travaille pas dans la vente mais dans la revente. J’ai envie de rendre les gens heureux pour qu’ils continuent sans cesse d’acheter.

Dans le premier article de notre série confinement challenge, je vous avais présenté l’histoire de ce personnage qui était parti de zéro pour devenir un héros, en la personne de  John Paul Dejoria. Ayant réussi dans le cosmétique, il considère que son succès commercial tient de sa force à se fonder sur la revente. Cette vue stratégique porte deux principes :

D’abord, il est conscient qu’il faut conquérir les clients. Donc, les amener à acheter lors du processus de la vente. Ensuite, il focalise son entreprise à favoriser la revente ou fidéliser les clients. Dans la vente, il est connu que le coût d’acquisition d’un nouveau client est plus élevé que celui de la fidélisation. Or, fidéliser implique un effort d’entretien de la relation dans l’après-vente.

Concernant vos clients, l’important, c’est eux, c’est leurs sentiments, notamment une fois qu’ils ont accepté de vous acheter vos services votre entreprise ou quoi que ce soit que vous ayez à vendre. L’essentiel n’est pas ce que, d’après vous, ils veulent ou méritent, mais l’impression que vous leur laissez. Il m’a été rappelé de manière limpide en quoi il est terrible de ne pas comprendre ce que ressent l’autre.

Il faut camper dans l’esprit des gens après avoir obtenu un OUI.

Voici ce que cela signifie dans la vie comme en affaires : lorsque vous ne « campez » pas dans l’esprit de vos clients, de votre tendre moitié, de vos enfants, de vos employés ou de votre employeur, vous échouez lamentablement.

Ceci est le secret à intégrer dans nos vies. Nous devons camper dans l’esprit des gens après avoir obtenu un « oui ». Et c’est ce que John Paul Dejoria veut nous faire comprendre dans ces propos. Cette exigence est présente dans tous les domaines de la vie : mariage, amitié, travail, entrepreneuriat.

Les efforts à faire dans notre vie est de réussir à nous camper dans l’esprit des gens. N’oubliez pas que pour atteindre vos objectifs, vous avez besoin des bonnes personnes. Et, ces personnes ne viendront à vous que si vous occupez leur esprit. Le contraire vous renvoie au mépris ou refus.

Cherchez à camper dans l’esprit de votre conjoint, de votre patron, de vos amis, de vos clients, de vos fournisseurs. Mais, comment faire pour camper dans l’esprit des gens après avoir obtenu un OUI ?

L’auteur donne les pistes suivantes :

  • Envoyez-leur un sondage pour connaitre leurs envies et leurs besoins,
  • Demandez-leur-en personne ce qu’ils attendent de vous
  • Instaurez des récompenses éthiques pour faire en sorte qu’ils vous confient leurs envies et leurs besoins,
  • Suivez des tendances et des données pertinentes par l’intermédiaire des médias sociaux pour déterminer sur quoi vos clients et sur quels sites ils passent le plus de temps,
  • Intéressez-vous aux statistiques de votre site internet et identifiez les pages qui génèrent le plus de trafic
  • N’ayez pas la prétention de savoir ce dont vos clients ont besoin en jouant aux devinettes, sans avoir de retour de leur part ou de données précises
  • Toutes ces stratégies devraient vous aider à mieux les écouter et à camper dans leur esprit. Permettez-leur de vous dire de quoi ils ont envie et apportez-leur satisfaction.

Quand vous ne campez pas dans l’esprit de vos clients, le contact se rompt et vous vous empêchez de connaitre un succès plus important encore […] Lorsqu’un service tente de résoudre le problème et cesse d’écouter le client, il ne peut qu’échouer.

A présent, nous savons comment entretenir une relation au-delà du « oui » obtenu lors de la vente. Conquérir est un premier pas à faire dans la démarche du succès, le plus grand pas est de maintenir des personnes acquises à sa cause. Nous avons les pistes à suivre pour y arriver. Il est temps que chacun s’y mette dans tous les domaines de la vie pour se donner du sourire.

Et surtout, Pensez-vous abonner pour recevoir tous les prochains articles par mail.

<

p style= »text-align: center; »>

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :