Publicités

Les 10 habitudes gagnantes pour réussir et être heureux- 2

habitudes gagnantes 1

Pour faire suite à la première partie qui a présenté 5 habitudes gagnantes sur les 10, le présent article est la suite logique contenant les 5 dernières habitudes gagnantes à adopter. Je tiens à vous féliciter d’être arrivé à ce niveau de croissance personnel.  J’ai l’habitude de me dire que « tout ce qui est révélé est condamné » (La Bible), quand c’est bon, je complète « …est condamné à réussir ou s’accomplir ».

Condamnez ces habitudes à intégrer votre vie. Découvrez les 5 autres habitudes gagnantes pour réussir et être heureux.

6/10 des habitudes gagnantes : n’ayez pas peur d’échouer

Si vous n’essuyez pas de revers, cela signifie que vous ne faites pas suffisamment d’efforts ou que vous n’essayez pas de nouvelles choses. Cela indique que vous êtes tombés dans la routine, que vous vous laissez aller et que vous vous ne faites rien pour sortir du train quotidien. L’inconvénient, c’est que jamais vous n’atteindrez vos objectifs en restant en pilote automatique.

Je sais que c’est l’une des peurs que nous connaissons le mieux. Le problème avec la peur de l’échec est dans l’interprétation. Comment concevez-vous l’échec ? Est-ce une mauvaise manière de ne pas atteindre le résultat escompté (T. Edison) ? donc, il suffit de modifier le tir pour réussir. Ou est-ce un palier supplémentaire pour votre élévation (Churchill) ? donc il suffit de mieux l’intégrer pour avancer !

Personnellement, je suis convaincu par le fait que « ce qui ne nous tue pas nous rend très forts ». Nous avons toujours à gagner à oser. Ceux qui tombent consolident leur confiance et avancent fièrement. Car, c’est après avoir gouté le vinaigre que l’on peut être à mesure d’apprécier le miel. Et de toutes les façons, ceux qui n’ont jamais échoué, ce sont ceux qui n’ont jamais rien tenté.

« Qui ne tente rien n’a rien ». Accueillez l’échec, car il est nécessaire pour réussir ; et prévoyez d’échouer tous les jours.

7/10 des habitudes gagnantes :  ne soyez pas rancunier

Quand je cesse d’être rancunier, je me sens plus heureux.

« Qui veut aller loin doit aller léger » dit l’adage. La rancune est un fardeau à éviter. Elle ne va que vous ralentir ou enliser dans l’aigreur. Rappelez-vous que l’énergie suit votre focalisation. Est-ce la rancune que vous voulez dans votre vie ? Votre ambition doit être très précieuse à vos yeux. Elle doit mériter toute votre attention. Ne donnez pas la chance aux autres de vous faire manquer votre rendez-vous avec vous-même au sommet.

Le défaut avec la rancune est que la personne à qui vous en voulez n’est parfois pas au courant ou s’en fiche pas mal de votre vie. Elle avance sans vous considérer. Alors, pourquoi lui donner autant d’importance ?

Nous ne pouvons pas être heureux quand nous sommes habités par la rancune. La rancune est un poison qui tue son détenteur à petit feu. L’aigreur, la jalousie et la rancune n’ont jamais servi de paliers pour atteindre le succès.

Lâcher prise sur mes rancœurs passées est l’une des choses les plus libératrices que je n’aie jamais faites ; c’est une invitation à prendre du recul et à en finir avec le ressentiment qui est encore présent dans votre vie. Ainsi, vous serez plus libre de vous montrer sous votre meilleur jour.

8/10 des habitudes gagnantes : soyez reconnaissant de ce que vous avez déjà

La gratitude est la pierre angulaire du bonheur. Il y aura toujours des choses pour lesquelles vous pourrez être reconnaissant dans votre vie.

Je souris en relisant la citation de Dean. Je connais le poids de la frustration professionnelle. Je définis la frustration comme une myopie de l’esprit. Elle vous empêche de voir loin et grand dans la vie. Je tiens une méthode efficace de mon coach professionnel. Je vous la partage. Il s’agit chaque jour d’être en état de grâce pour tout ce que vous avez. Peut-être que vous êtes dans une mauvaise impasse, mais vous ne pouvez estimer la valeur de la vie que vous avez en ce moment. L’une de mes convictions est que tant qu’on vit, on peut mieux vivre.

Pratiquez chaque jour la méthode de la gratitude. Il vous suffit d’énumérer 5 choses pour lesquelles vous devez rendre grâce à Dieu. Cela doit être votre rituel. Je vous rassure que je me sens nettement bien dans ma peau. Et je souris toujours quand je pense combien j’ai la chance d’être celui que je suis, d’avoir ce que j’ai et de faire ce que je fais.

Un succès dépourvu d’épanouissement et de bonheur est en réalité un échec cuisant.

9/10 des habitudes gagnantes : ne vous contentez pas de peu

Ne vous satisfaites pas des situations médiocres. Car, cette acceptation vous enlèvera votre bonheur en un rien de temps.

Je suivais un jour une prédication du pasteur Moïse Mbiye qui partageait avec force les propos suivants : « tu risques de perdre le trop que Dieu t’a réservé en t’accrochant au peu que tu as ». Je tiens à tirer votre attention sur ce point de ne jamais confondre le fait d’être reconnaissant et la complaisance face à la médiocrité.

La vie est un miroir qui vous renvoie l’image de ce que vous lui présentez comme vibrations intenses. Je vous en prie, déchaînez vos aspirations les plus profondes. Un rêve qui ne vous fait pas peur, n’est pas assez grand pour le suivre (Ellen Johnson). Nous avons le droit et le devoir de rêver grand.

Évertuez-vous à progresser dans tous les domaines de la vie. Car si vous vous contentez de peu, que ce soit en argent, professionnellement ou en amour, vous vous coupez de toute la joie que la vie a à vous apporter.

10/10 des habitudes gagnantes : ouvrez-vous à autre chose

L’idée est ici de s’ouvrir spirituellement, de nouer une relation avec Dieu ou toute forme de puissance supérieure.

La pyramide de Maslow nous précise que le sommet regorge aussi des besoins. Après avoir emprunteur l’ascenseur social. Il arrive un moment de la vie où le matériel trouve ses limites. Un moment du vide que seul l’épanouissement de notre esprit peut combler. Je le nomme l’appel de l’origine ou de la destination.

La poursuite de nos ambitions sociales, financières, professionnelles ne doivent pas nous ôter notre connaissance d’être des Hommes spirituels à la base. Notre vie sur Terre n’est que temporaire pour expérimenter la matière et parfaire notre esprit.

Nous devons toujours rester ouvert à l’infiniment grand. Aucun or de ce monde ne peut combler ce besoin. L’infiniment grand nous appel et nous parle à chaque instant. Apprenons à nous connecter à lui chaque jour par la méditation et la prière. Car, la vie étant un tout indivisible (Gandhi), il va de soi que nous nous accomplissons tant matériellement que spirituellement.

Vous prendrez encore plus confiance. Explorez une spiritualité qui correspond à vos croyances et traditions, qu’il s’agisse de la spiritualité en général, du bouddhisme zen d’une religion organisée ou d’un contact particulier avec Dieu. En vous reliant à quelque chose qui vous dépasse, votre bonheur grandit.

« Ceux qui ont le privilège de savoir ont le devoir d’agir » (A. Einstein), ces propos doivent résonner dans votre esprit pour vous rappeler à quel point une connaissance non transférée dans la pratique reste vaine. Vous avez 10 habitudes gagnantes pour réussir et être heureux (Dean Graziosi) Il est de votre responsabilité de les appliquer comme il était de votre responsabilité de les découvrir à travers cette série de confinement challenge. Rendez-vous au sommet.

Et surtout, Pensez-vous abonner pour recevoir tous les prochains articles par mail.

 

Publicités

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :